Travail Décent

« C’est inacceptable qu’une personne qui travaille à temps plein ne puisse pas se rendre à la fin du mois. Les Canadiens et Canadiennes méritent un meilleur travail, une meilleure paie et un avenir meilleur. »

Une vision pour un travail décent pour les Canadiens et Canadiennes

C’est inacceptable qu’une personne qui travaille à temps plein ne puisse pas se rendre à la fin du mois. Pourtant c’est ce que vivent de plus en plus de Canadiens et de Canadiennes. L’aggravation du travail précaire est un facteur important de l’inégalité économique grandissante au Canada. Les Canadiens et Canadiennes sont inquiets et veulent que l’on passe à l’action.

Jagmeet Singh a été un allié courageux des travailleurs et travailleuses, des groupes syndicaux et des mouvements citoyens comme 15$ and Fairness qui se battent pour les droits des travailleurs et travailleuses.

Justin Trudeau et son gouvernement ont été complaisants, décrivant cette situation comme la nouvelle norme. Ils ont dit aux jeunes travailleurs et travailleuses de s’habituer à la précarité et à passer d’un emploi à l’autre, à l’autre. Le gouvernement Trudeau n’a pas su instaurer un salaire minimum fédéral, mettre à jour les lois qui encadrent les conditions de travail, ou faire en sorte que les investissements publics en infrastructures aient des impacts économiques positifs pour les travailleurs et travailleuses Canadiens et leurs communautés.

Ça ne suffit tout simplement pas. On ne va pas s’habituer. On n’accepte pas que ça doive être comme ça.

S’appuyant sur son bilan fort de défendre les travailleurs et travailleuses en difficulté, Jagmeet a un plan audacieux pour s’attaquer aux inégalités sur le marché du travail.

Le plan de Jagmeet :

Lutter contre l’emploi précaire : Une vision pour un travail décent

1. Salaires viables: Un gouvernement mené par Jagmeet Singh mettra en place immédiatement un salaire horaire minimum de 15$ pour les dizaines de milliers de travailleurs et travailleuses employés dans un secteur de compétence fédérale, indexé à suivre le rythme de l'inflation. Établissant un plancher salarial viable pour les travailleurs et travailleuses fédéraux garantit non seulement des conditions de travail juste pour eux et elles, mais donne l’exemple pour les autres employeurs au Canada.

2. Normes équitables : Établir une évaluation nationale des lois sur les lieux de travail pour réviser et mettre à jour les normes fédérales de travail sous le Code canadien du travail. Cette évaluation répondra spécifiquement à la hausse de travail contractuel et pour des agences de placement, l’inéquité dans la rémunération et les avantages sociaux, et les obstacles à former un syndicat.

3. Droits égaux pour les travailleurs et travailleuses en agence de placement : Vu que la hausse de travail temporaire met en péril les bons emplois, faire en sorte que tous les travailleurs et toutes les travailleuses embauché.es par l’entremise d’une agence de placement sous juridiction fédérale reçoivent le même salaire, les mêmes avantages, et les mêmes conditions de travail que les employés permanents à temps plein faisant un travail comparable. De plus, mettre fin à la pratique de fonctions temporaires de longue durée et exiger que ces travailleurs et travailleuses soient engagé.es à temps plein après avoir travaillé un total cumulatif de six mois.

4. Tout travail mérite salaire : Prolonger immédiatement l’interdiction proposée sur les stages non rémunérés pour exiger que tous stagiaires travaillant pour des employeurs sous réglementation fédérale lors d’un programme académique soient payés.

5. Inclusion économique, pas le profit privé : Créer un cadre national pour incorporer les accords sur les avantages pour la communauté (AAC) dans les projets d’infrastructure financés par le gouvernement fédéral. Alors que la banque d’infrastructure de Trudeau crée des opportunités pour les riches investisseurs, Jagmeet s’assurera que chaque dollar des fonds publics soit le mieux utilisé afin de créer des opportunités économique locales et venir en aide à nos communautés locales. En établissant des partenariats entre les milieux communautaire, syndical, gouvernementaux et patronal, une approche basée sur les AAC donnera aux communautés plus de transparence et des cibles claires. Cette approche permettra également aux communautés d’établir les avantages qu’elles recherchent comme elles l’entendent — que ce soit l’accès à des emplois syndiqués dans le domaine de la construction, de nouveaux espaces publics, l’atteinte de cibles environnementales ou encore d’autres priorités.

6. Utiliser l’approvisionnement fédéral pour favoriser le travail décent. Rétablir la Loi sur les justes salaires et les heures de travail. Cette loi faisait en sorte que les travailleurs et travailleuses des chantiers de construction fédéraux recevaient un salaire juste et exigeaient des employeurs qu’ils mettent en place des pratiques d’embauche non-discriminatoire. Jagmeet appliquera les principes de cette loi à tout le processus d’approvisionnement fédéral, s’assurant ainsi que les compagnies faisant affaire avec le gouvernement fédéral respectent les plus hautes normes de travail et des pratiques d’embauche et de promotion non-discriminatoires.