Protéger les travailleurs

Signerez-vous?

Les travailleurs vulnérables de toute la province échappent aux fissures d'une législation du travail défectueuse qui devrait les protéger. Plus de 700 000 personnes en Ontario dépendent des agences temporaires pour les relier au travail. Pourtant, les agences temporaires ont été autorisées à récupérer jusqu'à 40% des salaires des travailleurs, à leur refuser des avantages et à transformer les travailleurs en cycles d'instabilité.

Le projet de loi 148 de l'Ontario a un potentiel, mais des modifications sont nécessaires pour garantir un traitement équitable aux agents des agences temporaires. C'est pourquoi je soumets cette lettre au Premier ministre Wynne et à son gouvernement, exigeant les protections dont les travailleurs vulnérables ont besoin.

Si vous acceptez que l'Ontario doit faire plus pour protéger les agents de l'agence temporaire, ajoutez votre voix à ma lettre en vous connectant ici: